Articles

La tour des voleurs 2/2

Image
Le premier extrait a été publié plus tôt. Il se trouve là Aujourd'hui on vous invite à découvrir la fin :
"Afin que les touristes puissent admirer le moindre détail de ce cachot, les conservateurs du petit musée y avaient placé tout au fond une petite lampe orange. Les pieds au bord du grillage, le visage penché en avant, je fus soudainement saisi d’un étrange vertige. J’eus le sentiment de glisser et de glisser encore, et d’être tout à coup recroquevillé là-bas. En regardant vers le haut, j’entrevoyais à peine des visages inconnus scrutant dans les ténèbres.
Je fus habité alors par la frayeur et le désespoir ressentis jadis, il y a si longtemps, si longtemps, par un jeune voleur maladroit. La terrible solitude de cette prison brisait son âme autant que les tortures avaient brisé ses membres. Je ressentais une détresse immense et l’agonie de ce corps qui luttait pour sa survie dans l’attente de son jugement. Son râle ne parvenait pas aux gardiens murés dans l’indifférence.
Combi…

La tour des voleurs 1/2

Image
"Nos pas résonnaient sur les pavés brun-roux des ruelles étroites, leur écho glissant le long des murs inclinés des maisons médiévales. Mon appareil photo n’arrêtait pas de crépiter, fasciné par chaque enseigne, chaque détail d’un temps qui fut.
Au détour d’une ruelle, une enseigne couverte de mousse nous a intriguée. Elle indiquait la Tour des voleurs. Une flèche maladroite pointait vers le fond d’une impasse. Nous avons cédé sans hésiter à la curiosité. Bientôt se dressa devant nous une petite construction en mauvais état, tout en bois et pierre. Un musée.
Pour y accéder, il fallait grimper un étroit escalier aux marches déglinguées, si étroit que je ne pus que m’imaginer que nous avancions vers un suggestif repaire de bandits d’antan qui avaient bien pris leurs précautions pour ne pas se faire surprendre. Je me figurais déjà un antre obscur où la fumée épaisse s’échappant de lampes à huile voilait des visages aux traits cruels taillés dans la pierre du cynisme, conspirant dans l…

"Ils nous ont volé les étoiles" dossier John Doe

Image
Confiné.e.s chez nous, concilions littérature et manger sain. Par contre, nous vous déconseillons fortement de vous conduire comme John Doe 
"J’étudiais mon nouveau client à la dérobée, l’incrédulité la disputant à la curiosité. -Donc, si je récapitule, vous avez pénétré dans la suite du The Depot Renaissance Minneapolis Hôtel, au 225 3rd Avenue South, occupée par M. Lee Gallager, star du rock, en son absence. Vous avez attendu patiemment son retour, tard dans la nuit. Dès son arrivée, vous avez dirigé une arme à feu dans sa direction. -Oui, mais il s’agissait d’un faux pistolet. Il m’avait interrompu avec courtoisie, mais en me parlant comme le ferait un enseignant pointilleux s’adressant à un élève un peu dissipé, avec patience et détermination. -… une arme factice et vous lui avez demandé de se dénuder complètement. Vous aviez préparé une corbeille de fruits… -Des fruits frais. Il y avait des pommes, des noix, une banane, une poire, des oranges. J’aurais voulu ajouter des fraises, …

"Ils nous ont volé les étoiles" recette de bruschette

Image
Confiné.e.s chez nous, concilions littérature et cuisine avec cette recette de E. W. GAB. auteur.e de "Ils nous ont volé les étoiles" extrait p. 223
"Midi avait déjà bien sonné, et je m’hâtai vers ma voiture. Puisque j’avais résolu de ne rien prévoir pour l’après-midi, j’avais laissé tomber mes éternelles penne all’arrabbiata pour me lancer dans quelque chose de plus élaboré : des bruschette. La recette, que j’affectionnais particulièrement, était simple à réaliser et ne prenait pas un temps excessif ; je l’appréciais ainsi d’autant plus que je n’aimais plus trop cuisiner. Elle permettait aussi d’utiliser le pain un peu passé, dont il fallait découper quelques tranches, les enduire d’huile d’olive, les parsemer d’ail coupé très finement, y déposer une tomate découpée en rondelles assaisonnées de sel et poivre, y ajouter des feuilles de basilic et des tranches de mozzarella, le tout au four quelques minutes à une température de 200 degrés Celsius. J’avais envie d’accompagn…

"Ils nous ont volé les étoiles" dossier Linda Sacher

Image
Par passion pour la lecture, dès la sortie du livre, nous partageons en ligne ses extraits. Vous trouverez plus bas le cinquième extrait de "Ils nous ont volé les étoiles" par E. W. GAB. N'hésitez pas à partager vos impressions avec nous.

Dossier Linda Sacher
De son côté, ma cliente allait, au fil du temps, devoir vivre jusqu’à la lie son calvaire sentimental dont elle ignorait encore la véritable étendue. L’existence de la deuxième Louise n’était, pour l’heure, pas encore connue, et je surprenais de temps à autre chez elle des pointes de regret au souvenir de son bonheur avec Paul Duncan, et de ses qualités. Je découvrais chez elle une certaine tendance à vouloir le justifier par des suppositions gratuites portant sur sa femme Louise, - certainement une harpie -, et des questions du style « m’a-t-il vraiment aimée ? M’a-t-il aimée plus qu’elle ? ».

Je refusais d’alimenter ce genre de tracasseries mentales. J’essayais de lui faire comprendre qu’un tel homme n’avait jamai…

"Ils nous ont volé les étoiles" commentaire de lectrice

Image
Nous recevons actuellement des retours passionnés concernant notre dernière parution « Ils nous ont volé les étoiles », de E. W. GAB.

Ce livre suscite moult sujets de réflexion auprès de ses lecteurs.trices. A titre d’exemple, nous vous laissons prendre connaissance du commentaire de lectrice ci-dessous :







Blonay, le 25 novembre 2019

Commentaire de lectrice par Laura Ferilli

Sans jamais utiliser le mot féministe, ce livre l’est pour moi profondément. Il expose des violences et humiliations dont les femmes sont majoritairement les cibles et parfois les victimes. Pourtant, il ne s’agit pas d’opposer naïvement les femmes contre les hommes, de désigner les dominant-e-s et les dominé-e-s. En exposant les faits sans offrir le prêt à penser qui pourrait aller avec, Théodora ne condamne pas des individus, mais décrit des systèmes qui mènent à des situations de souffrance et d’inégalités profondes. Par sa pugnacité et son courage, ce ne sont pas seulement les auteurs qu’elle met face à leurs respon…

"Ils nous ont volé les étoiles" dossier Louis et Béatrice Mangus

Image
Par passion pour la lecture, dès la sortie du livre, nous partageons en ligne ses extraits. Vous trouverez plus bas le quatrième extrait de "Ils nous ont volé les étoiles" par E. W. GAB. N'hésitez pas à partager vos impressions avec nous.
Dossier Louis et Béatrice Mangus
"Je reçus l’appel le surlendemain à mon cabinet. Louis Mangus, le père d’Alope me demandait formellement de représenter les intérêts de sa famille auprès du Conseil des Anciens, dans le cadre de la procédure tribale. Le Conseil avait en effet posé comme règle que chaque partie pût s’exprimer intégralement et faire valoir ses arguments sans être interrompue. Il m’avait expliqué qu’il avait consulté un homme-médecine qui leur avait dit qu’il fallait avoir un avocat, même si l’affaire était jugée par le Conseil des Anciens, parce qu’il voyait beaucoup de choses compliquées se profiler à l’avenir. L’homme-médecine leur avait également annoncé que le destin allait mettre sur leur chemin une femme blanche au…