lecture publique du 23 mai 2018

Dans le cadre de la Journée de la lecture à haute voix, les éditions sauvages ont le plaisir de vous inviter à une nouvelle lecture publique (5ème déjà) dans un endroit unique du Bar à vin no. 9 le 23 mai 2018 à 18h30 rue Neuve 9 à 2300 La Chaux-de-Fonds pour (re)découvrir le livre "Quand partent les baleines" d'Youri Rykteou.
La Journée a été lancée par l'Institut suisse Jeunesse et Média ISJM, en collaboration avec Famigros et 20 minutes. 
Auteur, né en 1930 sur une bande de terre couverte de galets du Détroit de Bering, raconte le destin du peuple de la mer, son peuple, il décrit le quotidien de ces gens qui connaissent l’art de conserver la chaleur dans le pays le plus glacé qui soit.
Ainsi l’on partage l’univers des chasseurs de morses qui voient au loin les jets d’eau des baleines scintillants dans le ciel faisant voler en éclat les rayons du soleil.


pour d'avantage de renseignement veuillez vous rendre sur Facebook ou sur le site de la Journée de la lecture à …

Dix heures 37 minutes ; Bruges 2.


Quel était le prix d'une vie ? Le prix de la vie de son fils avait été une cigarette.

Après avoir réinventé ces instants, elle poursuivait ses irrationnelles et absurdes rêvasseries : elle et son mari l'avaient accompagné à la gare, aux abords de la vieille ville. Elle avait demandé qu'ils fissent un détour, car elle ne se lassait jamais de s'émerveiller de la beauté de Bruges. Il avait envoyé des cartes postales. Il était rentré bronzé, épuisé de bonheur, un quelque chose de nouveau qui vibrait en lui. Il ne lui racontait pas tout. Magnifiques vacances, oui, et tout ce qu'il avait fait. Autour de la table de la cuisine, un coca devant lui. Il faisait chaud. Elle était contente ; l'écoutait. Tout sauf ce quelque chose qui se devinait. Elle avait perçu cette différence immédiatement, lorsqu'ils l'avaient accueillis à la gare, à son retour.

Mais il avait dit non.

Ils l'avaient massacré  à coups de bottes. ...





(Extrait)

Dix heures 37 minutes; Sur le fil du téléphone, entre Prague et Paris 3.

retour à la page d'accueil 

Commentaires